[Review] – Mavic Comète Ultimate II

Je suis super content d’avoir eu la confiance de l’équipe Mavic pour tester en avant première la toute nouvelle chaussure de vélo de route la Mavic Comète Ultimate II.

Lors de leur sortie en 2017, elles avaient déjà fait pas mal de bruit, la chaussure est différente de ce que l’on peut voir sur le marché. Proche des modèles custom full carbone de certains pro ou pistards.

Le poids de la chaussure pour ma pointure (45 1/3) est à 264,8g la chaussure avec son chausson, le chausson fait 115,4g, la semelle – chaussure carbone fait 149,4g. Donc une paire de chaussure à 529,6g la paire, pas bien lourd, mais certes on peut trouver plus léger mais pas avec cette technologie.

Contrairement à mes Giro Prolight Techlace que j’ai utilisé pendant toute l’année 2019, les Comètes Ultimate II sont un peu plus lourdes car la technologie développée par Mavic ici, ne s’arrête pas seulement à réaliser une chaussure légère, mais tout simplement révolutionnaire en rigidité et donc en transfert de puissance. En effet, ici nous avons une semelle qui  fait toute la chaussure pour un meilleur transfert sur la pédale. Elles sont constituées du système de réglage millimétrique Mavic Ergo Dial.

089291E7-F450-42B0-A13C-DE2A858A0FA0

L’intégration des caoutchoucs pour « marcher » jusqu’aux ravitos est très propre, on retrouve la possibilité après usure de faire remplacer les talonnettes en caoutchouc avec deux vis.

Une fois mes cales Speedplay minutieusement installées je vais tester la paire de chaussures sur une sortie de 90km. Verdict?

Capture d’écran 2020-01-21 à 14.37.31

J’ai baissé de quelques millimètres ma tige de selle car la semelle est plus basse que mes chaussures habituelles. L’avantage, c’est que la semelle de la chaussure est au niveau le plus proche de l’axe de la pédale.

Premières sensations à chaud, mon pied est bien enveloppé et je me sens à l’aise dans les chaussons, il sont fait de deux bandes élastiques pour que le pied prenne toute son aise, j’ajuste les serrages et je sens tout de suite la rigidité de l’enveloppe carbone, c’est assez troublant pour tout vous avouer.

Processed with VSCO with a6 preset

Généralement on sent que le transfert se passe vraiment sur la semelle, ici c’est toute la chaussure qui effectue le travail. La chaussure toute entière est rigide et me donne l’impression d’être vraiment maintenu et sans « jeu » lors du tirage de la pédale.

En côte je tire et pousse sur les pédales et ressens le bénéfice de la chaussure idem en sprint. C’est incroyable, je sens que toute la coque qui enveloppe mon pied transfert au mieux chaque coup de pédale. Je ne vous cache pas que je suis bluffé par le produit.

Après 90km, je n’ai pas eu de crampes à la voute plantaire, pas eu de sentiment d’être trop serré au niveau des orteils, et pas de douleurs au talon d’Achille dû à la rigidité de la chaussure, le pied est parfaitement bien enveloppé, pour faire bref, c’est un régal.

Je vais continuer de tester davantage la chaussure et complèterai cet article au fil du temps, sur plus de sorties et je vous donnerai davantage d’information.

Merci encore une fois à l’équipe de Mavic de leur confiance.

734CC278-6ED4-452C-8A20-ED13C3770961

Plus de détails sur le site de Mavic 

Prix : 700€

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close