#VEveresting ?

Chères lectrices et chers lecteurs, le confinement lié au Covid-19 aura eu raison de moi…

Depuis le début de la pandémie, sur Zwift, je voyais les gens se lancer des challenges au fur et à mesure de plus en plus fou les uns que les autres. Ça avait commencé avec des challenges de 100km, puis la Haute Route Watopia sur plusieurs jours, puis 200km, puis le fameux Virtual Everesting.

L’Everesting pour celles et ceux qui ne connaissent pas, c’est gravir l’équivalent de l’Everest, soit 8849m d’altitude en une seule sortie, et étant donné que nous ne pouvons pas aller ailleurs que chez nous pour le moment, le virtual, vous l’aurez compris c’est virtuellement. Pour cela il y a des règles précises disponibles ici dans les grandes lignes :

  • Faire en une sortie 8849m de dénivelé
  • Une seule et unique ascension
  • Pas de limite de temps
  • Difficulté du trainer 100% (pour mieux ressentir la pente)

Alors à un peu moins d’une semaine de la fin promise du confinement, j’ai décidé à mon tour de me lancer ce challenge, oui, c’est un peu fou. Je décide de faire une coupure de quelques jours et de débrancher mon home trainer jusqu’à Mercredi 6 Mai 7h30.

Avant tout cela, j’avais déjà pas mal roulé, entre ma préparation à la Haute Route Watopia, les meet-ups organisés, et la Haute Route Watopia en elle même et un test d’effort qui m’annonçait 321 de FTP .

Je me sentais bien, et capable de relever ce challenge aussi idiot qu’il parait.

J’avais calculé en fonction du nombre de temps que ça allait me prendre par ascension, sachant qu’en appuyant sur les pédales j’avais fait 50min pour la montée de l’Alpe du Zwift. Du coup j’avais planché sur 60-70 minutes en moyenne pour chacune. J’ai préparé mes repas pour ne pas perdre du temps, mis mes bidons au réfrigérateur prêts à être utilisés pour chaque ascensions. Il s’agit ici, tout comme en longue distance de minimiser les temps de pauses, pour le coup je dispose des descentes, ce qui équivaut à une quinzaine de minutes. Ce qui me permet de descendre du vélo, marcher un peu, boire, manger encore et encore pour recharger les batteries.

Shot with DxO ONE

Mardi soir, tout est prêt, le vélo est installé sur le Wahoo Kickr, le ventilateur, la crème chamois, les cuissards, jerseys, base layers, electrolytes, gels, Tuc, Haribo, mon vélo virtuel et mes roues également, tout est prêt pour le grand jour!

Vous vous doutez bien que j’ai fait quelques recherches sur quel vélo et quelles paire de roues adopter pour les montées…

Il en ressort que les LightWeight Meilenstein sont plus rapides (malheureusement, je ne les ai pas encore ce sera des Enve 3.4 qui sont classées n°2), le vélo le plus performant pour ce type épreuve est le Specialized Tarmac Pro. Donc il n’y a plus qu’à !

Le Jour-J

Il est 6h50 le réveil sonne, j’ai pas beaucoup dormi mais je me sens prêt, mentalement et physiquement.

Je me prépare, et je lance Zwift, le départ est pour 7h30, je sélectionne alors Road to Sky, la route celle qui mène au pied de l’Alpe du Zwift. Je me teste un peu, je reste sur mes réserves car il s’agit d’endurance et pas de contre la montre aujourd’hui. Je suis rapidement suivi sur l’ascension par Loïs, je me dis que si je reste à une moyenne de Watts durant l’ascension ca ira. Je fais alors la première ascension tranquille, 70minutes accompagné par Thomas.

IMG_6457IMG_6464

Puis j’entame la descente, je retire mon jersey trempé, j’opte pour un base layer, je n’ai pas envie de finir complètement déshydraté. C’est parti pour attaquer la seconde montée de l’Alpe que je boucle en 61 minutes.

IMG_6469

Je redescends, et le manège continue, 60 minutes encore pour la troisième, après chaque ascension je change de bidons, 750ml d’eau et 750ml d’electrolytes. Le soleil commence à taper sur la baie vitrée du salon alors je baisse les stores pour éviter de cuire derrière la vitre.

IMG_6473

La quatrième ascension se fait en 61minutes et je remporte les roues LightWeight Meilenstein à la roue de la fortune en haut de l’Alpe, dommage, je ne peux pas les installer tant que l’activité n’est pas finie. Tant pis, je ne suis pas pressé! On verra le résultat plus tard! Je décide alors après cette ascension d’aller prendre une douche, changer de bib et manger mon premier repas salé.

IMG_6479

La Cinquième ascension se fera accompagnée par Pierre qui fera un super job de pacer, la barre des 100km est passée et les 5 heures sur le vélo également. Cette ascension se fera avec laide de Yann et Bathy également du Club des Hitters, je franchis la barre des 5000m, et je sais pertinemment à ce moment là que je ne ferai pas 8849m de dénivelé mais 5000m de plus, je veux pousser à 10000m. Ce sera difficile mais réalisable, cinquième ascension : 65 min. Je suis désormais escorté par tout ce beau monde et par Carlos qui nous rejoint résidant à New York et qui a déjà réalisé son VEveresting il y a plus d’une semaine maintenant.

IMG_6490

La sixième ascension, la baisse de régime. Je passe de 230-220W moyenne à 180-190W, Carlos me rassure en me disant que cela lui est arrivé également pendant son challenge. Ils font un super job, je suis escorté comme jamais, ils m’attendent, et se mettent à mon rythme. Un véritable esprit d’équipe virtuel. Je suis touché par autant d’aide de leurs parts à tous. Je fini la sixième ascension en 70 minutes.

IMG_6497

Je m’octroie une pause pour remanger des pâtes, ce sera salvateur. Hormis les jambes qui commencent à tirer, mon pouls est régulier et ma fréquence de pédalage aussi, il s’agit d’être constant et surtout pas griller mes cartouches jusqu’à la fin. 8h de selle, et c’est au tour d’Alex Duffill de venir m’aider pour la septième. Je suis à 7278m et 166km pour 9h de vélo.

IMG_6514

La huitième ascension avec Stéphane, Hervé, Hendre d’Amsterdam, Gaëtan et Denis, je baisse malgré tout en puissance difficile de garder le rythme du départ, voir même très difficile, je fini cette huitième en 76 minutes le corps a du mal à tenir mais je ne suis plus très loin de mon objectif. Je décide de changer une nouvelle fois de bibshort, et de faire une petite pause avant de repartir pour les ultimes montées.

IMG_6522

La neuvième montée sera celle qui me permettra d’accomplir la première marche du challenge, 209km – 8849m – 11h18 minutes. Je débloque alors une magnifique paire de chaussettes merci Zwift et le badge Everesting.

IMG_6527

Je fini la montée en 76 minutes, Julia m’envoie un message en me disant qu’elle m’attends en bas pour finir mon objectif des 10000m. Elle aussi il y a quelques semaines avait fait son Veveresting challenge que j’avais suivi, essayant d’apporter mon soutien du mieux que je pouvais.

IMG_6533

Elle est en forme, je suis cuit, mon corps ne me demande qu’une chose c’est d’arrêter, mais la tête me dit de continuer. Je m’accroche, c’est physiquement très dur, mais je sais que ce n’est l’histoire que de quelques mètres désormais. Je reste concentré sur mon objectif, le soutien que j’ai sur mes réseaux tout au long de la journée, je pense à toutes les personnes qui m’ont encouragé, soutenu dans cette quête, et ça me motive encore plus.

IMG_6535

C ’est après 12h54 sur mon vélo, 235 km que je passe la barre des 10000m de dénivelé. Ma satisfaction est entière, le reste de mon corps un peu moins. Les genoux ont beaucoup travaillés, et les jambes ont besoin de récupérer. Ce sera pour plus tard car le lendemain j’ai deux meet-ups, un avec Maap et l’autre pour le travail avec la Haute Route et Les magasins LEPAPE.

IMG_6536IMG_6537

Je descends du vélo, exténué, mais tellement heureux (merci la dopamine est les endorphines). Mon conseil si vous souhaitez réaliser ce challenge : réfléchissez bien avant de vous lancer, soyez sur de vos capacités physiques, et d’être préparés mentalement, c’est hyper important. Hydratez-vous, alimentez-vous, faites quelques pauses, descendez du vélo dès que vous le pouvez.

Voilà, le confinement aura eu raison de moi, j’ai perdu la tête, moi qui jamais au grand jamais n’allait faire ce genre de challenge débile, j’ai fait pire…

Au final, j’aurai enchainé pas mal d’heures sur le vélo durant ces semaines, avec un total de 2080km et 35549m de dénivelé positif.

VEVERESTING

Prenez soin de vous, et rendez-vous bientôt sur la route!

1 réflexion sur « #VEveresting ? »

  1. Bravo Champion

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close